Depuis plus d'une semaine, la ville de Montréal vit au rythme de la musique. Une partie du centre ville, au niveau du métro Place des arts, est bloquée à la circulation car il y a plusieurs scènes dispersées un peu partout dans les rues (ce n'est pas à Paris que l'on pourrait faire ça alors que les automobilistes râlent déjà pour les voies de bus et Paris Plage !).

Le festival de Jazz de Montréal est très connu et offre la possibilité à tous d'assister à plusieurs concerts, payants ou non, dans une même soirée et ce pendant une semaine et demie. Vous pouvez vous dire que les concerts gratuits ne valent pas le coup, et bien détrompez vous ! Hier, on en a pris plein les oreilles !!

Avant de nous rendre à la Place des arts, nous avons regardé le site Internet du Festival, et nous avons appris que Nate James donnait deux concerts en ce 4 juillet 2008. Ce nom ne vous dit peut être rien mais je suis sûre que vous connaissez. C'est un jeune chanteur britannique de soul, funk avec un son groovy. Les Canadiens ne le connaissent pas beaucoup apparemment mais il est assez connu en Europe, notamment grâce à son premier single The message issu de son album Set the tone. Une heure de spectacle, avec des chansons de cet album mais aussi des reprises de Stevie Wonder et d'Alicia Keys, et son célèbre No one. Sa version était également très bien !

Le concert fini, nous déambulons dans les rues pour découvrir d'autres scènes et nous tombons finalement sur un groupe allemand, nooooon pas les Tokyo Hotel (heureusement pour nous !), de 6 jeunes mecs qui ont mis le feu à Montréal !! Les Sorgente, c'est leur nom, vous mènent dans différents univers grâce à leurs harmonies soul, reggae, en passant par un rétro funk percutant rencontrant le hip-hop, la musique du monde... Epoustouflant ! Vous pouvez vous rendre sur le site officiel de Sorgente pour les découvrir mais vous n'aurez malheureusement rien de toute l'énergie qu'ils dégagent sur scène. Ah j'oubliais ! Petit détail qui a son importance : ils chantent en anglais ;)

Cette fois-ci nous n'avons pas fait la même erreur que pour le concert d'Alicia Keys, nous avons pris notre appareil photo donc vous pouvez voir les quelques clichés pris hier dans la galerie du Festival de Jazz.

Après une bonne soirée comme celle-ci, pourquoi se priver d'autres concerts en plein air, et en plus gratuits ? Ce soir, retour donc au festival pour découvrir encore d'autres artistes.