Pour commencer, petite minute historique !
Jacques Cartier fut le premier à poser le pied à Québec en 1534, alors occupé par des Iroquois mais ses tentatives de peuplement se sont toutes soldées par un échec. Samuel de Champlain a repris le flambeau en 1608 (c'est d'ailleurs pour ça que cette année, la ville de Québec fête ses 400 ans). Les Algonquins ont remplacé les Iroquois. Et ceci n'est pas qu'un simple détail !! En effet, le nom de la ville provient vraisemblablement de leur langue : "Kebek" signifierait "là où la rivière se rétrécit".
Québec est l'unique ville fortifiée d'Amérique du Nord et est inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité. Les Canadiens et Américains s'y rendent en l'appelant la petite France.

Maintenant, les choses sérieuses commencent ! Lundi matin, départ à 8h en bus (compagnie Orléans Express) pour arriver à 11h15 à bon port. La gare est magnifique et on pourra se rendre compte par la suite que l'ensemble de l'architecture ressemble à cette gare : murs de pierres, toit en cuivre, de petites tours...

La marche commence ! Contrairement à Montréal, la ville est loin d'être plate ! Direction le célèbre Hôtel Château Frontenac, l'hôtel le plus photographié du monde. Il surplombe toute la ville, mais il faut être très riche pour y dormir (il faut compter dans les 700 dollars pour uuuuuuuune nuit, en sachant qu'il comprend plus de 600 chambres alors imaginez le pognon qu'ils se font tous les jours !!). Il se situe dans le secteur du Vieux Québec, que nous avons arpenté pendant ces deux jours. Nous avons découvert le bureau de poste, magnifique, un petit parc au pied du château où se trouve une statue en l'honneur de Jacques Cartier ainsi qu'un ensemble de canons, d'époque à mon avis. Nous sommes restées quelques instants sur la très touristique terrasse de l'hôtel, la terrasse Dufferin puis nous avons continué notre parcours pittoresque dans les petites ruelles pavées de Québec.

Nous sommes arrivées ensuite au niveau des remparts de la ville, là où se trouve la citadelle (que nous n'avons malheureusement pas vu), qui est un point d'observation assez important. En poursuivant notre chemin, nous sommes tombées sur une des portes de la ville, la porte St Louis, qui fait partie des remparts et qui donne sur la colline parlementaire, qui comme son nom l'indique abrite le Parlement du Québec. Nous avons longé ensuite la Grande Allée, qui se trouve à gauche du Parlement, et qui s'avèrera être plus tard dans la soirée, l'axe principal pour fêter la Saint Jean. Nous avons gravi encore une fois la côte et nous avons aperçus ce qu'il reste du manège militaire. En effet, cet édifice, l'un des plus beaux de la ville, a été ravagé début avril par un gigantesque incendie. Voici une photo du manège avant le sinistre, vous pourrez le voir dans mes photos, aujourd'hui.

Le manège militaire avant le terrible incendie

Direction l'auberge pour se reposer quelques minutes avant de se restaurer et d'aller faire la fête avec tout ces Québecois. Tout au long de la journée, nous avions pu voir comme ils ont tous une fierté patriotique. Dans chaque coin et recoin, tous les passants ou presque étaient vêtus du drapeau québecois, d'un tee-shirt, d'un chapeau, d'une cravate, de perruques (et j'en passe) au couleur de la province. Il y en a même qui peignent leur voiture en bleu et blanc !

Drapeau du Québec

Sur la Grande Allée, sur le côté du Parlement, se situe les Plaines d'Abraham, où, pour l'occasion de la Saint Jean, avait lieu un concert avec des artistes Canadiens mais bon ce n'était pas très fameux. Je retiens seulement que beaucoup de leurs chanteurs chantent avec leur nez ! Nous ne sommes pas restées très longtemps après notre longue journée, pour pouvoir en profiter au maximum le lendemain.

Jour 2 !!! Nous sommes repassées par les remparts, cette fois-ci avec le soleil, pour redescendre vers le Vieux Port où nous avons pris un bateau de la compagnie AML pour une petite croisière d'1h30, très agréable ma foi. Cela nous a permis d'avoir un autre angle de vue sur la ville de Québec et de découvrir, de loin, ses alentours (la ville de Lévis, l'île d'Orléans, les montagnes Laurentides) ainsi que les chutes Montmorency. Finalement, nous avons passé la journée sur le vieux port, profité du soleil... même un peu trop... vous verrez de quoi je parle !

Ces deux jours sont passés très vite et ont été très agréables. Je conseille à tout ceux qui viennent au Canada de passer au moins quelques jours dans cette jolie ville. Je pense même y retourner, mais quand... Vous pouvez voir tout ce que je viens de vous raconter dans la galerie du Vieux Québec, dans la rubrique Québec (intriguant n'est-ce pas ?!)