Toute personne détentrice d'un permis de conduire français peut conduire sur le réseau routier pendant une période de trois mois consécutifs sans être titulaire d'un permis de conduire canadien (sauf en Ontario où la durée est rapportée à 2 mois, ou rallongée par contre à 6 mois en Colombie Britannique et au Yukon). Au-delà, il est nécessaire de l'échanger contre le permis de conduire de la province dans laquelle on réside. Celui-ci sera valable pour conduire partout en Amérique du Nord : Canada et Etats-Unis.

En Ontario, au Québec, à Terre Neuve et Labrador et au Nouveau Brunswinck, il est possible d'obtenir son permis sans repasser le code et l'examen de conduite.

En ce qui concerne le Québec, il faut s'adresser à la Société de l'Assurance Automobile du Québec (SAAQ) et prendre rendez-vous par téléphone. Il convient alors de présenter le permis français et le passeport où figure le visa (de long séjour ou d'immigrant reçu). Les délais dans la région de Montréal sont longs, il faut compter un à deux mois d'attente, il faut donc s'y prendre à l'avance, dès son arrivée.